Santé : Aggravation et déni, le diabète est là

Santé : Déni du diabète

Mauvais état de santé

En premier lieu je ne peux constater que mon mauvais état de santé. En effet bien que conscient que cela ne se passait pas obligatoirement au mieux au niveau de mon organisme. Tous les deux ans me voilà de nouveau présenté à la médecine du travail. Chaque visite en rajoutant un peu plus me démontrant que ma santé se dégrade. J’étais devenu un trois étoile de la détection du diabète. Bien entendu en ressortant toujours avec le problème dans ma poche et le mouchoir par-dessus. Je n’irai pas jusqu’à dire que je partais en sifflotant. Je passais mon chemin de retour à me dire que j’aurai voulu l’apprendre autrement.

Santé : Obèse aussi

Etant largement grassouillet (c’est un euphémisme, 112 kg), mon diabète de type 2 s’est bien installé aggravant doucement mon état de santé. La suite vient petit à petit, l’hypertension toujours détectée par la médecine du travail. La perte de réflexe dans les jambes aussi. Même si viens se rajouter cette douleur tout le long de l’intérieure de ma jambe gauche. Cette dernière me fait vraiment peur : artère bouchée, ce doit être le cholestérol ?
Sifflement dans les oreilles, mal à la tête à répétition. Toujours ces visites éloignées (une fois tous les deux ans je le rappelle) à la médecine du travail dont la psychologie ne faisait que m’éloigner du chemin à accomplir pour guérir avec en premier lieu rencontrer un médecin.

Santé : ma vue baisse

En conclusion : ce retour arrière me fait dire que la dégradation rapide de mon acuité visuelle est un signe de plus. Mon état général n’est pas bon, ne s’améliore pas et ma santé se dégrade. Il me faut porter des lunettes maintenant et surtout faire le nécessaire pour cela. Comme je n’arrive plus à lire, mes démarches pour m’équiper de lunettes est plus rapide.

Laisser un commentaire