Régime : NASH, cholestérol, diabète, obésité : le facteur commun

Régime

Régime ou NASH en vue

NASH (stéatose hépatique non alcoolique ou Stéatohépatite non-alcoolique), cholestérol, diabète, obésité : le facteur commun : le gras, il va falloir passer par un régime. C’est une évidence à ce stade.

A peine revenu de cette journée porte ouverte chez Genfit dans le nord de la France que je me plonge dans les pages d’Internet. D’une certaine manière ça calme face à cette évidence qui vient de me tomber sur la tête : Je suis un futur Nashman si je ne fait rien.

Mais de nombreuses fois répétés au siège de GENFIT par son président J.F. Mouney, nous testons un moyen de guérir la Nash. Mais nous allons aussi créer une fondation pour la prévention (NASH education program). Vu de mon petit bout de vie je trouve que ce programme « NASH education program » est une bonne idée et servira aussi pour prévenir du diabète de type 2. Ce n’est que nom avis, laissons GENFIT faire avancer sa fondation. L’hygiène de vie est une des voie vers la guérison et pour endiguer l’épidémie qui se déploie silencieusement. Dans mon cas, cela tient en un seul mot : régime.

Composition de mon régime

Un peu de réflexion et de calme pour en déduire un principe peut-être simpliste mais au moins c’est une bonne base pour débuter cette phase de régime. Ce qu’il y a de commun entre la NASH, le cholestérol, l’obésité et le diabète de type 2 encore appelé diabète gras : c’est la graisse.

Bonne piste à explorer pour ce régime. J’ai perdu quelques kilos depuis mes premières visites à mon médecin. Alors accélérons la démarche, dans le désordre, je me dicte quelques règles pour mon régime :

  • Remplacer le steak frite ou la pizza par un poisson haricots verts, tomates, champignons, poivrons, aubergine, courgettes…
  • Avec le pain, plus de gruyère à foison, un fromage de chèvre sera le plus adapté, voir plus de fromage
  • Réduire et changer d’huile, privilégier l’huile d’olive
  • Acheter des poêles qui n’adhèrent pas, cela évite de mettre des matières grasses lors de la cuisson
  • Crudités en été et soupes en hiver pour débuter les repas
  • Manger moins vite, mais encore moins vite
  • Manger équilibré le matin et complètement pas uniquement un café : pain aux céréales, céréales et graines (bio de préférence), jus de pomme (plutôt que jus d’orange), yaourt à 0% et café
  • Des fruits pour finir les repas ou des fruits sec
  • Penser à éviter la viande rouge que j’adore et la remplacer par dela viande blanche (allez pas toujours)
  • … c’est pas mal pour un début

Si avec tout cela mon cholestérol ne redevient pas normale et ma balance ne me sourit pas c’est que j’ai loupé quelque chose. Tien en parlant de balance, si j’en achetais une, ce serait plus facile pour se peser. Nous voilà début juin l’été approche ce sera tout bon pour s’y mettre.

Régime, une part pour le diabète

Je rajoute à cette liste pour les graisses quelques envies de régime pour alléger ma charge vis à vis du diabète :

  • Changer le pain blanc par le pain aux céréales, cela plus pour le diabète que pour la graisse
  • Manger des pâtes et du riz complet
  • Un jus de pomme pour le matin plutôt qu’un jus d’orange
  • Pour le matin, rajouter des céréales, plutôt bio pour éviter tous les produits chimiques…

Officiellement ce n’est pas un régime

Même si ce n’est pas comme cela que je l’appelle dans ma tête. Mais retirer les grandes parts de graisse dans mon alimentation cela se nomme faire un régime. Pour mon esprit je préfère de loin simplement appeler cette opération un re-design de ma façon de manger et non pas un régime pur et dur, mais ceci n’est qu’une question d’appellation.

En conclusion, me voilà parti à la course à l’élimination de mes graisses corporelles au travers un régime appelé re-design alimentaire.
Calendrier : GENFIT annonce sa première conférence de presse concernant le lancement de la « NASH education program » le 9 mars 2017.

Laisser un commentaire