cholestérol

cholestérol, c’est pas ça

Je boucle sur mon cholestérol même si les excès ne sont pas dans des proportions énormes. Je me dis qu’il y a quelque chose que je n’ai pas compris dans mon changement de style de vie. Avant la visite chez mon médecin, je me replonge dans internet pour trouver de nouvelles pistes pour s’attaquer à mon problème de cholestérol.
Bien sûr je tombe sur des évidences que je me suis certainement caché.

cholestérol, marcher

Sur le point cholestérol c’est pareil que pour le reste de mon attitude. Je n’ai retenu qu’une chose dans ma tête, même si aujourd’hui je n’ai pas retrouvé l’information de manière aussi claire : pour réguler son cholestérol, c’est 30 % en mangeant bien et 70 % en faisant de l’exercice. D’où le slogan « marcher d’une traite 30 minutes par jours ». Bon c’est à peu près cela mais d’autres explications viendront plus tard.

Marcher, c’est parti

Donc c’est décidé, je vais marcher 30 minutes de suite chaque jour moi qui suis le pur produit sédentaire, de toute façon cela ne pourra pas me faire de mal. Essayons et nous verrons la fois prochaine. Donc dans ma tête rendez-vous solitaire est pris avec moi-même lundi, je vais marcher 30 minutes entre midi dans le quartier.

Marcher, c’est pas si facile de reprendre

Le déjeuner arrive, je vais à la cantine inter-entreprises, je fais gaffe à tout pour mon cholestérol. Je retourne au bureau pour boire mon café. Je ressorts tranquillement pour faire le tour du quartier et marcher 30 minutes. Et là nouvelle prise de conscience de mon état au bout d’à peine 10 minutes : Je ne peux plus avancer.

Ce n’est pas ma respiration qui bloque mais mes jambes ne veulent plus me traîner vers le point B. Heureusement je ne m’étais pas trop éloigné de mon lieu de travail. J’y retourne tout penaud mais je ne me décourage pas. Un petit peu plus chaque jour me dis-je, il fait beau dehors profitons-en c’est l’été.

Il fait encore beau et le lendemain j’y retourne, sans forcer, sans vouloir absolument faire mes 30 minutes de marche. Je dois me réhabituer à marcher tout simplement pour réguler mon cholestérol. Sortir de mon état sédentaire permanent. De toute façon mon rendez-vous chez mon médecin est dans quelques jours, je lui en parlerai.

Comme de cette douleur qui me prend dans la jambe gauche, mon artère, mon nerf sciatique, quand cela me prend sur un faux mouvement, je ne vous dis pas je déguste. Serait-ce mes artères bouchées à cause du cholestérol et non pas une sciatique ?

A la fin de cette semaine je me traîne pendant environ 15 minutes, mais je vois que cela va beaucoup mieux tout de même pour les faire ces 15 minutes.

En conclusion, pour mon cholestérol, marcher c’est pas gagné, mais je progresse.

Laisser un commentaire