Guérir du diabète de type 2

Guérir du diabète de type 2

Bienvenue sur mon site que j’anime de mon expérience de vie pour guérir du diabète de type 2. Vous présenter mon long chemin et mes réflexions pour en guérir. Tout cela ne s’est pas fait en un jour et en une seule action.
Avant tout, je rappelle que je ne suis pas médecin et je n’ai aucune méthode à vendre. La présentation au travers cet espace de vie n’est là que pour partager mon expérience de vie et mes efforts pour sortir de l’influence de cette affection silencieuse : guérir du diabète de type 2.
Enfin pour clôturer cette introduction, j’ai déjà pu mesurer son impact sur mon état de santé tel que sur mes yeux, mes artères (je suppose). Les analyses et examens m’en diront plus tout au long de ce site.

Qu’est-ce que j’entends par « guérir du diabète de type 2 »

Avant de commencer l’aventure, une précision : qu’est-ce que j’entends par « guérir du diabète de type 2 ». Tout simplement, pour moi guérir du diabète de type 2 représente le parcours de ma vie qui se conclu au moment à partir duquel je n’ai plus eu besoin de prendre de médicaments pour réguler ma santé. Je prend ce résultat d’une manière générale, plus de médicaments pour mon diabète mais aussi pour mon cholestérol et mon hypertension. En quelques mots, me remettre en route. Je ne peux pas reprendre ma vie comme avant remplie d’excès de toute sortes et d’oisiveté. Mais ce changement d’existence n’est pas pour me déplaire. Une des conséquences évidente au bout du bout est l’augmentation de mon espérance de vie.

Une vie sans médicaments

Fini, terminé, plus la peine de se rendre chez le pharmacien une fois par trimestre. Je ne cherche pas à me lancer dans les explications sur « je suis guéri » ou « je ne suis pas guéri ». De plus grands spécialistes que moi en discutent. Je laisse les spécialistes de cette affection à leurs prises de position, débats et conclusions.

Je bénéficie à ce jour d’une ALD (affection longue durée) qui régule la prise en charge par la sécurité sociale de mon affection. A termes vers 2020, je ne serai plus reconnu comme patient en ALD (affection longue durée). Donc aux yeux de la sécurité sociale, je serai guéri (implacable comme raisonnement).

Ameli Sophia

En premier lieu l’envie de partager de mon expérience fait suite à mon inscription sur le site spécialisé de la sécurité sociale ameli-sophia.fr. J’ai été étonné par le peu de place qui est donnée au thème guérir du diabète de type 2 sans tonnes de médicaments. Certes tous n’est pas possible pour tout le monde. Un constat simple : tellement peu de place à la possibilité de guérir du diabète de type 2. La possibilité de changer radicalement de comportement. La possibilité de donner un nouveau sens à sa vie, rien de tout cela. Certes ce n’est pas facile du tout. Mais je pensais que s’il y avait un endroit où la guérison devait être mise en avant, ce serait bien sur ce site.

Organisation de la présentation

Pour vous présenter mon expérience de vie m’ayant amené à guérir du diabète de type 2, je commence par cette partie de ma vie durant laquelle j’ai, en toute insouciance et dans le déni, contracté le diabète, cette affection sournoise.

Puis un éclairage sur toute cette période du diagnostique du diabète durant laquelle je me cachais encore la vérité pour mieux ne pas l’affronter.

Me voilà parti dans le train train quotidien d’un parcours médicamenteux pour vivre avec mon diabète. Aussi faire baisser mon cholestérol. Sans oublier garder à un niveau correct mon hypertension.

Mais sans prévenir, en événement imprévisible me met une baffe en plein endormissement. C’est le premier déclic de ma révolte contre le diabète : la NASH entre de plein fouet dans mon chemin de pensée. Lors de la journée porte ouverte de GENFIT l’explication de la NASH m’interroge.

Les chapitres à venir au fil des jours comporterons deux principaux aspect. En premier pour suivre ma progression pour guérir du diabète de type 2, je me suis équipé d’appareils connectés que je vous présenterai. Puis un petit exposé sur ma vie maintenant en attendant 2020 le verdict de l’assurance maladie. Mon espérance de vie augmente chaque jour maintenant. Ne prenant plus de médicaments, je veux guérir de mon diabète naturellement.

En conclusion

En conclusion, le diabète de type 2 n’est qu’une fatalité et l’on peut reprendre sa vie en main et agir pour en guérir naturellement.